Etudiants ambassadeurs

Les étudiants de la promotion 2017-2018 nous racontent leur parcours et pourquoi ils ont choisi d’intégrer l’ECEMA, école de management en alternance. Découvrez en quelques lignes la spécialisation qu’ils représentent et leur projet professionnel !

Spécialisation Environnement – Sécurité

Olivier RANDU – Bac+4

Je sors d’un BAC Scientifique Science et Vie de la Terre. Après mon diplôme je suis allé à l’ESQESE (L’Ecole Supérieure pour la Qualité, la Sécurité/santé et l’Environnement en Entreprise) qui proposait une formation en QSE sur 3 ans.

J’ai intégré l’ECEMA pour plusieurs raisons :

  • Pour la formation 100 % alternance qui est une réelle opportunité, qui nous permet d’avoir une idée et un pied dans le monde professionnel
  • Pour la formation sur le Management
  • Pour la continuité de ma formation concernant ma spécialité (Sécurité-Environnement)

J’ai choisi l’alternance car cela permet d’être dans la vie professionnelle avec des responsabilités et l’acquisition de compétences utiles dans notre vie professionnelle future. Je réalise mon alternance dans l’usine Volvo/Renault Trucks, située à Vénissieux.

Mes principales missions sont :

  • La mise à jour du Document Unique dans les différents secteurs de l’usine
  • Assurer la mise à jour du système documentaire intranet de l’usine

A la fin de mes études, je souhaiterais être manager QHSE et pouvoir gérer une équipe dans mes domaines d’expertises.

Spécialisation Ressources Humaines

Louise BELFIORE – Bac+5

J’ai obtenu un BTS MUC suivi d’une embauche en CDI pendant quelques mois, puis j’ai voulu faire évoluer ma carrière et ai repris une première fois mes études en licence pro gestion des PME et développement à l’international.

J’ai par la suite créé une société (inspirée par notre projet de création d’entreprise en licence, mais que je n’ai pas maintenu pour des raisons personnelles).

J’ai voulu recentrer ma carrière en faisant un bilan de compétences. Le fil rouge de toutes ces expériences est l’humain, l’échange social et l’accompagnement. D’où mon choix de faire RH.

Ayant déjà eu un premier contact avec l’ECEMA en 2013, à la fin de ma licence pro, j’y suis revenue naturellement quand mon projet de reprise d’études s’est concrétisé. Convaincue par l’approche humaine et individualisée de l’ECEMA la première fois, j’ai été convaincue une deuxième fois.

J’ai fait toutes mes études en alternance. C’est l’avenir. Avoir un diplôme en 2/3 ans et pouvoir dire qu’on a autant d’années d’expérience professionnelle vaut de l’or. L’accompagnement de la montée de compétences progressive permet de situer le niveau très concrètement pour un recruteur.

Avec un joli coup de pouce du service Techniques de Recherche d’Entreprise, j’ai la chance d’avoir décroché une alternance chez Plastic Omnium, équipementier automobile et suis chargée de développement RH, en charge de la population alternante et stagiaire.

Je m’occupe des relations écoles, de recruter ces populations, de les suivre au quotidien…  et de plein d’autres missions annexes.

Après avoir obtenu mon diplôme ? Je ne sais pas encore ! Je verrai les opportunités !
Sûrement une expérience à l’étranger? À terme, je vise un poste de DRH à l’international !

Spécialisation Pilotage Financier et Contrôle de Gestion

Florian GRENIER – Bac+4

  • Mon parcours pré-ECEMA : 

– Bac STMG option Gestion Finance (obtenu en 2014, lycée Charles De Foucauld)

– DUT GEA option Gestion Finance Comptabilité en alternance à un poste d’assistant comptable (IUT Lumière Lyon 2) puis ECEMA.

  • Pourquoi avoir intégré l’école ? 

L’ensemble du cursus se fait en alternance ! Après un an d’alternance en DUT, je ne me voyais pas reprendre des études en cursus initial. Le problème des licences Pro est qu’elles ferment les portes des Masters, or, pour le métier de contrôleur de gestion que je vise, l’obtention d’un Bac +5 est importante (critère de sélection pour la plupart des entreprises en plus de l’expérience). L’ECEMA me permet d’atteindre le BAC +5 avec une spécialisation “Manager Administratif et Financier” et d’acquérir l’expérience professionnelle nécessaire de nos jours grâce à l’alternance. De plus l’aspect “familial” de l’école est important pour moi, je trouve que c’est un grand plus pour progresser.

  • Pourquoi avoir choisi l’alternance ?

Pour l’apport d’expériences. C’est une grande chance de pouvoir exercer le métier que l’on vise en même temps qu’on l’étudie ! Ce type de formation permet de découvrir le monde de l’entreprise et comment appliquer ce qu’on apprend. On peut ainsi conforter (ou non!) la vision d’un métier et je trouve cela rassurant. C’est aussi l’occasion de découvrir des secteurs d’activités parfois méconnus et donc d’enrichir notre culture et développer notre curiosité.

Je travaille chez Bobst, un fournisseur mondial d’équipements et de services destinés aux fabricants d’emballages. J’occupe le poste de contrôleur de gestion sur la partie achats. Je vérifie avec les acheteurs l’évolution des prix des pièces des machines, afin d’avoir un suivi sur la variation des coûts d’achats pour l’entreprise. Je réalise également une analyse du coût d’externalisation de la production de certaines machines en Inde pour que l’entreprise puisse s’assurer de la rentabilité du projet. Enfin, je fais un suivi des dépenses des différents services opérationnels afin de vérifier si les coûts respectent le budget fixé.

  • Quel est ton projet pro ?

Je veux continuer à forger mon expérience pour pouvoir, à la sortie de l’école, postuler à des fonctions de contrôleur de gestion ou analyste financier. Je pense travailler quelques années dans de multiples entreprises (principalement des PME ou des TPE, dans divers secteurs) afin de renforcer mes connaissances techniques des différents secteurs et du métier. Lorsque mon expérience sera suffisante, j’aimerais développer ma propre société en tant que consultant indépendant pour les entreprises ne pouvant pas rémunérer un contrôleur de gestion/ analyste financier à plein temps. Le but est d’aller à la rencontre des entreprises pour étudier avec elles les raisons de leurs succès et difficultés pour trouver des solutions à mettre en place afin d’assurer la pérennité de leur structure.

Spécialisation Marketing

Marion LECERF-DESGROUAS – Bac+5

Avant l’ECEMA, j’ai fait un bac STG Marketing et un DUT Techniques de Commercialisation à l’IUT Lyon 1.

J’ai souhaité intégrer l’ECEMA pour l’alternance mais aussi pour le programme de PSM1 (actuel Bachelor 3 Management-Gestion) . J’ai toujours été attirée par le marketing et le commerce, le programme de PSM1 alliait les deux le tout en alternance.

  • Pourquoi l’alternance ?

La théorie seule ne m’intéressait plus, si je devais continuer mes études c’était uniquement avec un pied en entreprise. Cela me semblait essentiel pour ma future carrière professionnelle et mon épanouissement personnel.

Je suis Formatrice Produits Junior au sein du Groupe SEB. Mes principales missions sont la création d’outils d’aide à la vente (fiches formation, modules e-learning), la gestion de la plateforme e-learning du Groupe SEB France et la réalisation de formations présentielles sur deux catégories du Petit-Electroménager pour notre force de vente à l’interne mais aussi pour les équipes de vente de nos clients nationaux.

  • Mon projet pro ?

J’ai un profil axé commercial (stage en tant que commerciale, alternance en tant qu’Attachée au Développement Commercial et la Formation Produits qui est elle aussi, axée commerciale et techniques de vente). Pourtant je n’en reste pas moins très attirée par les métiers marketing, tels que chargée d’études marketing ou chef produit. Je compte, des suites de mes études, viser un poste de chargée d’études marketing.

Spécialisation Achat et Approvisionnement

Pierre-Antoine DIDIER – Bac+4

  • Parcours pré-ECEMA :

Après un bac S, j’ai intégré une prépa Maths Sup où je suis resté un an. Les maths appliquées et la physique, ça me plaisait, mais je ne me voyais pas poursuivre dans cette filière ! Je me suis donc réorienté en fac, en licence LEA (Anglais-Espagnol). Avec les langues, c’était une nouvelle corde à mon arc. J’ai donc validé les 2 premières années, en parallèle de quoi j’ai commencé à travailler en grande distribution. Au départ un travail étudiant puis avec les opportunités qui se sont présentées à moi un travail à temps plein, j’ai donc arrêté la fac. Je suis resté 3 ans chez U Express pour finir Manager Adjoint, avec notamment la partie achats/appros de plusieurs rayons du magasin. C’est là que j’ai trouvé ma voie. Mais pour évoluer dans ce domaine sans Bac+5, c’était peine perdue. Une seule solution : retourner sur les bancs de l’école !

  • Pourquoi avoir intégré l’école :

Je n’avais qu’une seule exigence si je devais reprendre les cours : le faire en alternance. Ne restait plus qu’à trouver une école. Le choix s’est fait plutôt simplement : l’ECEMA. Tout d’abord c’est une école experte dans le domaine, c’est la première école en alternance sur Lyon. Un cursus en alternance du bac+3 au bac+5, c’est des points en plus sur un CV. Le rythme aussi est idéal : 2 jours de cours et 3 jours en entreprise. C’est intense mais on ne perd pas pied. Mais aussi c’est une école accessible et à taille humaine. Gros plus : le nombre de spécialisations proposées, et bien sûr la spé Achats/Appros ! Le rendez-vous pris, le concours passé, et me voilà parti pour 3 ans avec l’ECEMA !

  • Pourquoi avoir choisi l’alternance :

L’alternance reste un rythme idéal en post-bac. Faire des études tout en ayant déjà un pied dans le monde de l’entreprise, c’est associer et la théorie et la pratique. Et ça ne peut être que bénéfique pour notre avenir professionnel. C’est déjà une manière de se différencier avec une première expérience, et une connaissance « terrain ». Cette ligne en plus sur un CV est un véritable atout.
Le plus aussi, c’est la rémunération. Pouvoir faire des études tout en étant payé, et donc être autonome, ça n’a pas de prix

  • Où tu fais ton alternance et tes principales missions :

Je travaille actuellement au sein du groupe Volvo AB (camions, bus, engins de chantiers). J’évolue au sein du département Achats où j’occupe un poste d’acheteur sur la commodité Fonte et Acier.
Un portefeuille de fournisseurs (Europe) m’a été confié et je dois gérer la relation entre ces fournisseurs et le groupe, ainsi que m’assurer de la bonne livraison au niveau de qualité demandé des pièces dans nos usines. Mais ma mission principale est de rentabiliser les coûts et dépenses avec ces fournisseurs (-3% d’objectifs de réduction de coûts pour 2018) en respectant la stratégie établie pour cette commodité.

  • Quels sont tes débouchés / ou le métier visé :

Les débouchés de ce cycle Achats/Appros sont bien sûr les postes d’acheteurs et/ou d’approvisionneurs. 60% du parc de PME françaises n’a pas encore de service achats/appros structuré, c’est un domaine prometteur !

Le métier que je vise est responsable achat, l’idée étant de pouvoir encadrer une équipe d’acheteurs dans un groupe industriel.

Spécialisation Management de Projets

Marion PLOQUIN – Bac+4

  • Mon parcours pré-ECEMA

Après avoir obtenu mon BAC ES, j’ai intégré Vatel une école de commerce spécialisée en hôtellerie-restauration à renommée internationale. Au cours de ce cursus j’ai eu l’occasion de découvrir le monde professionnel grâce à 2 stages dont l’un à l’étranger (Royaume-Uni) ainsi que des semaines de pratique (Cuisine, réception et salle).

Au cours de ces expériences j’ai pris le goût du travail, du management et de la discipline.

Lors de ma dernière année (Bac+3), j’ai été confronté à faire un choix qui changerait le reste de ma vie professionnelle :

– Intégrer un master et m’assurer une sécurité tout en acquérant un savoir complémentaire,
– Faire mes premiers pas dans le monde réel et ainsi devenir autonome.

  • Pourquoi avoir intégré l’école :

J’ai découvert l’ECEMA grâce à une affiche dans le métro. Je me souviendrais toujours de cette affiche sobre, élégante et percutante. Au premier regard j’ai su que cette école allait répondre à mes attentes c’est pourquoi, le jour-même, je découvrais leur site internet et je rentrais en contact avec un élève de l’ECEMA, au parcours similaire, qui m’aura accompagnée tout au long de mes recherches d’alternance. Un soutien précieux qui mettait en évidence que cette école possédait une âme puissante et pure.

J’ai très vite pris conscience que cette école était bien différente des autres : plus humaine, plus accessible, plus professionnelle et plus pédagogique que des écoles similaires concurrentes.

Ces trois dernières années au sein d’une école hôtelière luxueuse m’avait fait perdre de vue ce que je voulais vraiment, à savoir : rester fidèle à mes valeurs et intégrer le monde professionnel pour m’y épanouir.

L’ECEMA m’est donc apparue comme une évidence et malgré les difficultés que j’ai eu pour trouver une alternance, le corps pédagogique a su m’épauler. Qu’on veuille le reconnaître ou non, c’est de nos jours rare de trouver ce relationnel dans nos études supérieures.

  • Pourquoi avoir choisi l’alternance :

Je n’ai jamais été très scolaire, les cours ont toujours été pour moi une corvée. Je me suis souvent sentie inférieure au niveau de la classe alors que je savais que je possédais des capacités indispensables dans le monde professionnel. C’est au cours de mes 3 années au sein de Vatel, que j’ai enfin pu respirer. La raison ? J’ai découvert le monde professionnel.

C’est pourquoi quand j’ai voulu intégrer un master, l’alternance m’est apparue comme une évidence. Travailler tout en réussissant à assouvir mon besoin d’apprendre et ainsi obtenir un master qui est aujourd’hui convoité dans le monde professionnel.

J’ai intégré la SAS 1300 qui aujourd’hui regroupe 2 établissements du monde de la nuit. Cette entreprise est née il y a de cela 2 ans et a du mal à se développer. Mes principales missions sont donc de réussir à mettre en place des outils pour optimiser la communication et l’organisation en interne et en externe. J’ai aussi pour mission d’assister mon directeur dans toutes les démarches administratives et décisionnelles.

D’ici Avril 2018, je vais devoir mettre en place un nouveau concept pour l’un des établissements. Une pression énorme il en convient mais c’est aussi une immense chance pour moi de vivre cette expérience qui demandera beaucoup de rigueur et de professionnalisme.

Au vu de toutes les clés qui nous ont été données depuis le début de notre scolarité ainsi que l’expérience professionnelle que nous acquérons, je ne doute pas un instant que les débouchés seront nombreux.

Personnellement je ne sais pas encore le métier que je vise, mais je reste accrochée à mon objectif de créer une franchise d’ici quelques années.

Sylvain QUESSADA – Bac+4

  • Mon parcours pré-ECEMA :

Licence en mécanique de conception industrielle, en ayant débuté par un Bac Pro et un BEP en microtechnique.

  • Pourquoi avoir intégré l’école :

Je souhaite acquérir une double compétence technique/managériale pour prétendre à plus de responsabilités.

  • Pourquoi avoir choisi l’alternance :

L’alternance est un moyen de s’émanciper et de devenir indépendant tout en continuant les études. Egalement, j’apprécie le côté professionnel et pratique des études.

Je fais mon alternance au sein de General Electric, en contact avec les clients je suis en charge de répondre à leur demande avec une offre commerciale faisant le lien entre l‘assistance technique, le bureau d’études et les commerciaux. Je souhaite par la suite devenir  Chef de projet ou Opérateur commercial !

Spécialisation Développement et Commerce International

Flavien GOULISSERIAN – Bac+5

Avant d’intégrer l’ECEMA, j’ai suivi une formation en droit public à Lyon 3 qui m’a permis d’obtenir une licence, en plus de travailler à Décathlon à temps partiel.

Cette expérience professionnelle m’a permis de découvrir un environnement de travail axé sur le management participatif des collaborateurs.

Dans la perspective d’obtenir un Master, j’ai fait le choix de continuer mon apprentissage en alternance dans une école de management. L’objectif : rester en contact avec le monde professionnel tout en me formant à la fonction de manager.

J’ai choisi d’intégrer l’ECEMA dans la mesure où je cherchais une école proposant une formation compatible avec mes attentes.

Cela fait un an que je travaille dans l’entreprise de transports de matières dangereuses SAMAT Rhône-Alpes.
J’ai fait mes premiers pas en tant qu’assistant commercial, principalement pour réaliser des prix de transport pour nos clients et démarcher de nouveaux prospects.

Depuis peu, j’ai pour mission de manager des conducteurs en leur dispatchant les tournées clients à effectuer. Outre la dimension humaine et managériale omniprésente, le poste requiert un certain nombre de compétences en termes de pilotage d’activité : gestion des heures conducteurs, respect de la réglementation, objectifs de rentabilité, etc…

Cette expérience est très enrichissante sur le plan de la gestion du stress et des urgences. Elle me permet au final d’être confronté à la réalité d’un manager au quotidien.

Spécialisation Communication

Solène ROUTHIAU – Bac+5

  • Parcours pré-ECEMA :

Sortie d’un bac STG, je me suis orientée en BTS Communication en cursus initial. Les stages en agence de communication, m’ont conforté dans mon choix de continuer dans le domaine de la communication. C’est pourquoi, j’ai poursuivi en licence BAC +3 Responsable de communication à Sup de Com sur Lyon, que j’ai réalisé en alternance à Eurexpo (GL events). Je suis arrivée à l’ECEMA en BAC+4 en option marketing en réalisant une alternance dans une agence de conseil en développement durable (ORAVEO).

  • Pourquoi avoir intégré l’école :

Partant avec un bagage en communication, je souhaitais viser la double compétence marketing-communication afin de me positionner plus facilement sur les offres d’emploi dans ce secteur. C’est venu naturellement d’intégrer l’ECEMA, de par la formation qu’elle proposait : le double diplôme « management des organisations » et la spécialité. Mais également, je me suis reconnue dans les valeurs que l’école véhicule.

  • Pourquoi avoir choisi l’alternance :

L’alternance est devenue un fondamental dans la vie d’un étudiant. Je suis convaincue que l’alternance est une vraie force dans la recherche d’un premier emploi. C’est aussi le meilleur moyen de développer son réseau professionnel en plus de faire de belles rencontres.

  • Où je fais mon alternance ?

Je réalise actuellement mon alternance à SNCF Mobilités, à la Direction Régionale TER Auvergne-Rhône-Alpes, en tant que chef de projet communication/événementiel au pôle Engagement Sociétal.

  • Mes principales missions ?

Je suis en charge d’assister l’équipe du pôle sociétal sur des missions :

– Gestion de projet (préparation, rédaction et animation de comités de suivi avec partenaire PIMMS, planification)
– Communication (rédaction du plan de communication interne, création de supports, rédaction d’articles pour la communication managériale, préparation et coordination des opérations de prévention en gares).

  •  Quels sont tes débouchés / ou le métier visé :

A la sortie de l’ECEMA, je projette de m’orienter dans un secteur d’activité où le sujet du bien-être au travail est un fondamental. C’est pourquoi, je compte explorer le métier d’happiness manager sans m’éloigner de mon domaine de prédilection : la communication.

?
?

Abonnez-vous à la Newsletter ECEMA !

 


 


 


* champ obligatoire